Noir et Blanc

Noir et Blanc

 

Nous vivons dans un monde de couleurs. Nous nous efforçons de capturer la lueur dorée d’un coucher de soleil ou le bleu de la mer, comme les instantanés que nous prenons tout le temps. C’est notre réalité et la façon dont nous voyons le monde.

La photographie en noir et blanc transcende cette réalité et la transforme en abstraction. Nous ne sommes plus distraits par la couleur et nous nous concentrons plutôt sur les formes, le contraste et la structure de l’image.

Quand on pense à la photographie en noir et blanc, on se souvient de Henri-Cartier Bresson ou Ansel Adams, avec leurs images monochromes.

Mais même si la popularité de la photographie couleur a explosé dans les années 1960 et est devenu populaire, le noir et blanc reste encore le choix à faire pour capter les émotions et donner aux instantanés de la réalité un sentiment d’intemporalité.

Bien que le monde de la photographie de stock soit dominé par la couleur, une image en noir et blanc est parfois exactement ce dont un acheteur de photos a besoin.

 

 

Vous avez peut-être entendu les termes « Noir et Blanc », »Echelle de gris », « Monochrome »…. qui sont utilisés de manière interchangeable. Même si ce sont des synonymes, il y a une légère différence dans la signification de ces termes.

Une image en noir et blanc et en niveaux de gris est fondamentalement la même chose. Mais il est préférable d’utiliser ce dernier terme car il est techniquement plus précis, puisque la photo est composée de différentes nuances de gris, par opposition aux seuls noirs purs et les blancs.

Une image monochrome, qui se traduit par « une seule couleur » décrit une image composée exclusivement des nuances d’une seule couleur, variant de la plus foncée aux teintes les plus vives.
L’exemple le plus courant d’une image monochrome est la photo de couleur sépia.
Toutes les images monochromes ne sont donc pas faites selon une échelle de gris.

 


Pourquoi photographier en noir et blanc?

 

La couleur peut être distrayante. La raison la plus importante pour choisir la photographie N&B est de supprimer la couleur de l’image.

La couleur peut jouer un rôle important dans la composition d’une photo, mais elle peut aussi être distrayante et compliquer visuellement l’image que vous essayez de créer.

C’est pourquoi il est courant de capturer la photographie de rue en N&B.

Cette photo prise d’un carrefour fonctionne bien en N&B parce que nous ne sommes pas distrait par les différentes couleurs des vêtements des piétons qui traversent.
L’accent est mis sur les motifs des passages pour piétons qui met en valeur l’histoire de l’image.

 

 

Il est évident que toutes les scènes ne se traduisent pas bien en niveaux de gris. Cette image d’un coucher de soleil, sans la chaleur des oranges et des roses, n’a pas la même impact en N&B qu’il aurait en couleur.

Les nuages créent un motif intéressant, mais on a toujours l’impression qu’il manque quelque chose à l’image.

 

Mais lorsque la couleur ne joue pas un rôle important dans votre photo, l’accent peut être mis sur d’autres éléments dans la composition tels que les motifs, les formes et les textures comme dans cette image.

Une sensation intemporelle :

 

L’une des raisons courantes de la popularité de la photographie N&B est qu’il élimine non seulement la couleur mais aussi le temps.Le noir et blanc ajoute de la longévité à l’image.

Nous sommes tous programmés pour associer des images en couleur avec le présent, et les images N&B avec le passé.

À première vue, ces deux images auraient pu être prises il y a des décennies, si nous regardez les vêtements. L’absence de couleur crée une ambiguïté et apporte du mystère, avec une ambiance « film noir » très classe des années 50.

 

Il en va de même pour cette photo récente prise en Asie.

Le manque de couleur crée une ambiguïté sur l’époque. La photo devient intemporelle et a presque un aspect historique.

Lorsqu’un acheteur d’une photo veut créer un sentiment de nostalgie il peut transformer en noir et et blanc une image couleur pour son projet.

 

Capturer l’émotion :

 

On dit qu’une image vaut mille mots, mais une photo N&B vaut mille émotions.

On regarde une photo et on ressent quelque chose, on se concentre sur l’histoire. Elle peut créer un sentiment de nostalgie et nous relier au passé.

Cette photo de mains âgées en est un bon exemple. L’absence de couleurs déplace l’attention sur les rides, les textures et la rugosité des ongles. La monnaie ajoute l’idée de pauvreté.

L’image est plus que de simples mains, mais montre une émotion plus profonde. C’est le genre de thème puissant pour la photographie de stock.

 

Conseils pour photographier en N&B

 

Recherchez le contraste :

Puisque vous travaillez avec des noirs, des blancs et différentes nuances de gris, essayez de regarder la possibilité de mettre l’accent sur le contraste dans vos images en plaçant un objet lumineux devant un fond plus sombre ou vice versa.

Sur cette image, les arbres se détachent sur le ciel. C’est aussi un parfait exemple de ce qu’on peut faire avec la photographie N&B quand le temps est couvert ou le ciel clair sans nuages.

 

 

Mais toutes les images N&B n’ont pas besoin d’avoir un fort contraste. Par exemple les scènes de brouillard peuvent tout aussi bien fonctionner, en les rendant plus discrètes et plus douces.

La photo suivante fonctionne très bien car elle combine tous les conseils ci-dessus avec une silhouette et un fond clair et doux qui permet d’isoler le sujet et créer une ambiance forte.

Elle est calme et donne un sentiment de solitude et la paix. En prime, cette image dispose d’un vaste espace de copie pour les concepteurs qui pourront y ajouter logos ou textes.

 

Trouvez des motifs et des textures :

 

Le N&B simplifie l’image et vous permet de mettre en avant des éléments de composition tels que des formes, des textures et des motifs.

Sans la distraction des couleurs, nous commençons à penser en formes abstraites et remarquons les formes pour remplir le cadre.

La composition dans cette image est renforcée par des lignes convergentes.

 

Les textures, en revanche, aident à renforcer le sentiment de l’image entière.

Une surface métallique rouillée donnera à la photo une personnalité différente par rapport à une cascade lisse et soyeuse.

Cette image de la cascade combine parfaitement les textures de la végétation, et celle d’une eau courante soyeuse. La juxtaposition de textures rugueuses et lisses rend les images plus intéressantes.

 

Et enfin, une répétition ordonnée, peut donner un intérêt visuel à votre image. Ce gros plan d’un bâtiment n’est pas nécessairement un sujet clair qui se démarque, mais il fonctionne bien parce qu’il s’agit d’une image abstraite avec des motifs ondulés et des ombres dures, en créant une répétition agréable.

Jouez avec des tonalités différentes :

 

Tout comme le contraste, le ton de votre image peut avoir un impact puissant sur l’émotion que transmet votre photo.

Les images claires sont des photos qui possèdent beaucoup de blanc et des tonalités légère avec un minimum d’ombres.

Ce portrait d’un jeune femme a presque pas d’ombres.

A l’inverse, le prochain portrait est une image plus sombre avec des tons plus profonds et des ombres. Cette image est plus dramatique, renforcée par la dureté de la lumière et l’expression sérieuse du sujet.

Les deux images fonctionnent bien parce qu’en éclaircissant ou en assombrissant l’arrière-plan, on élimine toute distraction. Le choix de tons clairs ou plus sombres dépendra de votre créativité et l’ambiance que vous essayez de créer dans votre photo.

 

Choses importantes à retenir

 

Pensez en N&B : Une bonne photographie en noir et blanc ne consiste pas simplement à retirer de la couleur à une photo.

Pour capturer des images fortes, vous devez d’abord apprendre à penser et à voir en N&B.

Demandez-vous si la couleur joue un rôle important dans la scène. Imaginez une photo d’une pomme rouge dans un panier rempli de pommes vertes. Elle n’aura certainement pas la même effet sans couleurs.

Ensuite, observez la scène pour rechercher tous les éléments dont nous avons parlé, tels que des formes, des lignes et des textures, des contrastes élevés, des ombres et des lumières.

Pensez à la façon dont certaines couleurs seront traduites par une tonalité de gris et comment la qualité de la lumière affecte l’humeur de l’image.

Cette image de marcheurs dans le désert fonctionne parce qu’elle combine la forme agréable de la dune en fond, le ton du sable et les sujets plus sombres qui se détachent.
La version couleur de cette image n’aurait pas le même impact.

 

Prise de vue en JPEG ou en RAW :

 

Une question courante concernant la photographie en noir et blanc est de savoir s’il faut régler son appareil photo sur le mode noir et blanc ou prendre ses photos en couleur et les convertir ensuite en noir et blanc avec un logiciel.

Si vous photographiez en JPEG, il est fortement recommandé de prendre vos photos en couleur et de convertir vos images en N&B en post-traitement. Cela vous permet d’avoir une copie couleur de l’image et de toujours avoir la possibilité de revenir à la couleur au cas où le N&B ne fonctionne pas, alors que si vous photographiez directement en N&B, la couleur serait définitivement retirée du fichier JPEG par l’appareil photo.

La deuxième raison est que la couleur joue un rôle important lors de la conversion en N&B. Chaque couleur est traduite en un ton de gris qui peut être éclairci ou assombri selon votre choix lors du post-traitement.

Si vous photographiez en RAW, vous ne devez pas vous inquiéter car un fichier RAW conserve toutes les données, y compris les couleurs. Dans ce cas, il peut être utile de changer le réglage de votre appareil photo afin de pouvoir prévisualiser l’image sur votre Écran LCD en Noir et Blanc.

Modifiez vos images :

Il faut plus qu’un simple clic pour convertir une image couleur en N&B.
Une conversion de base n’aboutirait qu’à une image en niveaux de gris d’aspect plat.

Les logiciels de photographie comme Lightroom ou Photoshop vous permettent pour traiter les données de vos fichiers JPEG ou RAW et d’ajuster le noir et blanc, pour créer des résultats saisissants.

En photographie N&B, les zones sombres ne doivent jamais être bouchées.
Le traitement consiste à approfondir les noirs en ajustant les courbes ou le curseur « Noir » et d’éclaircir simultanément les lumières.

Dans cet exemple, la première image est une photo de dunes prise au lever du soleil avec un conversion simple en un clic en N&B. Cette image semble extrêmement plate et inintéressante en raison de l’absence d’ombres.

La deuxième image est après traitement de l’image RAW et assombrissement des ombres pour mettre en valeur les formes et les courbes. C’est une méthode beaucoup plus intéressante avec un temps de traitement très minime.

 

Contrôlez votre ISO :

 

À l’époque des films, les photographes utilisaient des films à haute sensibilité ISO pour obtenir un aspect granuleux dans leurs images. Une sensibilité ISO élevée sur les appareils photo numériques peut produire le même effet.

Cependant, il est fortement recommandé de maintenir votre ISO aussi bas que possible pour capturer des images propres et nettes. Le grain peut être ajouté plus tard dans le post-traitement si vous le souhaitez. Il est donc préférable de télécharger des images propres pour les télécharger sur les sites de photos de stock et laisser cette option au client. N’oubliez pas que si vous ajoutez trop d’effets dans vos images, vous limiterez l’éventail des acheteurs qui pourraient être intéressés par votre image.


Conseils pour l’utilisation des mots-clés

 

Qu’il s’agisse d’images en noir et blanc ou en couleur, les mots-clés sont essentiels si vous voulez que vos photos puissent être trouvées par les clients sur les sites de photographie de stock.

N’oubliez pas d’inclure également des mots clés plus généraux décrivant les concepts, les idées et les émotions exprimées dans vos images.

Dans l’exemple suivant, j’utiliserais les mots clés : noir et blanc, monochrome, niveaux de gris, ombres, échiquier, motifs, texture, espace de copie.

 

Il faut parfois un peu d’entraînement pour apprendre à voir en noir et blanc, mais une fois que vous maîtriser cela, vous pourrez ajouter des images vraiment saisissantes à votre portfolio sur les sites de photos de stock !

Découvrez Comment
Vendre
facilement vos photos sur Internet.

Cette opportunité est ouverte à tous. Peu importe votre âge… ce que vous aimez photographier… ou même quel type d’appareil vous posséder.
Aucune expérience en photo préalable n’est requise.

Découvrez cette formation pendant tout un mois pour seulement 1 euro 

Pendant combien de temps mes photos continueront-elles à se vendre ?

Pendant combien de temps mes photos continueront-elles à se vendre ?

 

Si vous arrêtez de télécharger, les revenus de certaines agences peuvent diminuer ( le coup de pouce initial que les agences donnent aux nouvelles images ), mais la plupart de vos « anciennes photos » continueront à se vendre assez régulièrement.La durée de vie de vos images sur un site microstock , ou plus précisément le temps pendant lequel elles continueront à se vendre est d’un grand intérêt pour le photographe.

Avec un investissement relativement important dans la création et le téléchargement d’images, et avec des revenus typiques du premier mois mesurés en euros et peut-être en dizaines d’euros, vous espérez que vos images continueront à se vendre pendant un certain temps, ce qui vous permettra de récupérer votre investissement en temps. et réaliser un profit.

En règle générale, les images de stock ont ​​une vie d’au moins 2 ans, mais cette affirmation dépend beaucoup du style et du contenu de l’image. Certaines images sont plus intemporelles que d’autres.

Certaines personnes suggèrent qu’il faut supprimer les anciennes images de votre portfolio, mais pour moi ce n’est pas comme ça que je le vois :

 

  • Concentrez-vous sur le téléchargement de nouvelles images de bonne qualité.
  • Ne vous sentez pas obligé de télécharger de nouvelles images régulièrement. Faites-le lorsque vous le pouvez ou lorsque vous avez quelque chose qui vaut la peine d’être vendu.
  • Si vous arrêtez de télécharger, les revenus de certaines agences peuvent diminuer ( le coup de pouce initial que les agences donnent aux nouvelles images ), mais la plupart de vos « anciennes photos » continueront à se vendre assez régulièrement.
  • Ne supprimez pas les anciennes images qui « ne se vendent plus » dans le but d’obtenir un meilleur classement.
  • N’oubliez pas qu’une image avec zéro téléchargement sur quelques années peut très facilement être l’image parfaite pour quelqu’un qui déboursera pour une licence étendue.
  • Le fait est que le microstock est un «revenu actif» et non un flux de revenu passif, même si vous arrêtez de télécharger, vous pouvez vous attendre à un certain niveau de revenu pour plusieurs années à venir.
Quel type d’images se vendent le mieux…

Quel type d’images se vendent le mieux…

Quel type d’images se vend le mieux ?

 

La principale chose à retenir est que les photos qui se vendent le mieux ne sont pas des images artistiques.

Bien que les images artistiques puissent être acceptées et vendues, ce n’est probablement pas la meilleure voie à suivre si vous voulez faire de bons revenus.

De même, les photos dont beaucoup de gens font l’éloge, soit de bouche à oreille, soit dans des commentaires sur un site comme flickr, ne font pas nécessairement de bonnes images pour les sites de photos de stock. Celles-ci sont souvent jolies, mais elles manquent généralement de sens ou de concept, c’est une erreur courante pour la plupart des photographes débutants qui débutent la photo de stock.

D’après mon expérience et celle de quelques autres commentateurs, les sites de photos de stock sont des endroits pour des photos « simples ».

Un conseil que je donnerais est de vous assurer que vos images sont attrayantes sous forme de vignettes, cela peut sembler une chose étrange à dire, mais certaines photos sont assez frappantes lorsqu’elles sont visualisées en taille réelle, mais en raison de leur éclairage, de leur palette de couleurs ou de leur composition, elles perdent leur impact lorsqu’elles sont visualisées en petites tailles.La lisibilité des vignettes est très importante pour obtenir un volume élevé de ventes, vos images doivent se démarquer sur la page de recherche comme « l’image parfaite ».

Trois caractéristiques clés de toutes les photos de stock.

Une bonne photo de stock peut être décomposée en trois composants principaux, qui doivent tous être corrects pour créer une image très vendue.

1) Choix du sujet
Qu’il s’agisse d’un modèle ou d’accessoires appropriés, d’un objet photographié dans un contexte qui crée une sorte de concept, quelque chose d’assez abstrait qui ne prend vraiment sens que lorsqu’il est utilisé dans un contexte correspondant.

2) Exécution
Comment vous avez bien pris la photo ou comment vous avez utilisé vos compétences photographiques pour exprimer une humeur ou un concept. Éclairage d’ambiance, high ou low key, choix de la mise au point pour mettre l’accent sur le sujet.

3) Mots clés et description
Votre choix accentue encore le sens de votre photo et lui permet d’être trouvée par les acheteurs. (par exemple, un panneau de signalisation avec des flèches divergentes représente un choix ou une décision, mais n’acquiert cette signification que lorsqu’il est associé à un titre).

 

 

Quel objectif devriez-vous utiliser

Quel objectif devriez-vous utiliser

 

Vous êtes-vous déjà demandé quel objectif utiliser lorsque vous vouliez faire une photo ?

 

D’un point de vue créatif, l’objectif que vous choisissez doit être une décision intentionnelle.

Considérez un objectif comme l’œil de votre appareil photo, votre appareil photo voit le monde d’une certaine façon. Par exemple, les objectifs grand angle voient le monde très différemment des téléobjectifs.

D’une manière générale, les lentilles sont décrites par leur distance focale. Plus le nombre de la distance focale est petit, plus le champ de vision est large.

Voici un bref aperçu des meilleures utilisations pour chaque type d’objectif…

 

Grand angle

 

Les focales courantes sont de 10 à 35 mm. Idéal pour les paysages, l’architecture, la photographie de nuit et chaque fois que vous souhaitez profiter d’un large champ de vision.

Gardez à l’esprit que tout ce qui se trouve au loin semblera minuscule avec un objectif grand angle. Pour cette raison, il est préférable d’inclure quelque chose à proximité de l’objectif pour agir comme un premier plan ou une ligne directrice intéressante. La photos ci-dessous utilise cette astuce.

 

 

Normal

Tout ce qui se situe autour de 50 mm est considéré comme une focale « normale » car un objectif 50 mm voit le monde de la même manière que l’œil humain. Généralement légers et compacts, ces objectifs sont parfaits pour la photographie de voyage et documentaire. Ils fonctionnent également bien pour les scènes de table et les natures mortes. Enfin, ils sont l’objectif de choix pour assembler plusieurs prises de vue en panorama car ils produisent très peu de distorsion.

 

Téléobjectif

Les focales courantes sont de 100 à 600 mm. Si vous avez affaire à un sujet éloigné, un téléobjectif le grossira. Ces types d’objectifs conviennent vraiment bien pour les portraits, les sports d’action, les événements et la photographie animalière. De plus, si vous souhaitez flouter l’arrière-plan, il est beaucoup plus facile de le faire avec un téléobjectif.

Les téléobjectifs compressent également la distance d’avant en arrière, ce qui peut créer des effets spectaculaires. Dans l’image ci-dessous, l’utilisation d’un téléobjectif rend la vague extrêmement proche du surfeur, même s’il y avait plus de distance entre les deux en réalité.

 

Macro

 

Si vous aimez photographier en gros plan, un objectif macro est parfait. Une distance focale commune pour un objectif macro est de 100 mm, il peut donc également servir d’objectif de portrait formidable. La netteté optique d’un objectif macro est difficile à battre, donc les détails apparaîtront vraiment. Ils ont aussi un beau bokeh (flou d’arrière-plan).

 

 

J’espère que cela aidera à répondre à la question de savoir quel objectif saisir la prochaine fois que vous ouvrirez votre sac photo !

Apprendre la Photo…

Apprendre la Photo…

Il y a beaucoup d’informations carrément inutiles diffusées par énormément de personnes qui vous promettent vous apprendre la photo. Et la plupart des livres de photos sont écrits, non pas pour vous apprendre quelque chose de nouveau, mais pour faire voir les photos de leur auteur.

Sur ce site, bien qu’il y ait des images personnelles, il y a aussi beaucoup de photos de stock.
L’idée est d’utiliser des photos pour démontrer un point, pas pour montrer mon travail.

J’ai développé une approche simple et systématique que n’importe qui peut facilement maîtriser pour commencer à apprendre à faire de meilleures photos aujourd’hui.

Une fois que vous aurez terminé les premières étapes de votre voyage photographique, ne perdez pas votre élan ! Rendez-vous alors sur Exercices Photos qui vous permettra de progresser.

Pour accéder gratuitement aux exercices cliquez sur ce lien :

Exercices Photo

La chose la plus importante que vous devez garder à l’esprit c’est que vous pouvez prendre de meilleures photos que celles que vous faites probablement actuellement.

La qualité des appareils photo et des objectifs, ainsi que la photo numérique s’est tellement améliorée ces dernières années qu’apprendre la photographie est maintenant à la portée de tout le monde.

Ce n’est vraiment pas difficile une fois que vous comprenez les bases des appareils photo, des objectifs et de la lumière. Toute photographie n’est en fait rien d’autre que la capture de la lumière sur un capteur numérique.

Grâce à ce site, vous vous familiariserez avec la photographie de qualité et vous apprendrez comment utiliser votre appareil photo, ses objectifs pour créer des photos étonnantes.

Nous commencerons par des concepts très basiques et nous les développerons.
Vous apprendrez ainsi la photo rapidement, et en moins de temps que vous n’auriez pu le penser, vos photos seront meilleures que les photos faites parfois par des professionnels.

Bientôt, vos amis et vos voisins viendront vous demander des conseils en photographie. Vous pourrez alors leur indiquer l’adresse de ce site. Ils vous seront reconnaissants et vous n’aurez pas à passer des heures avec eux alors que vous préférerez être en train de faire des photos.

Alors commençons !

C’est le photographe qui fait la photo ! Ce n’est pas votre appareil !

Ne perdez jamais de vue que c’est le photographe et non l’appareil photo qui crée l’image.

Vous n’avez pas besoin de matériel coûteux, il vous faut juste apprendre quelques connaissances et plus vite que vous pouvez l’imaginer, vous allez faire des photographies qui provoqueront un « WOW » quand on les verra.

J’ai lu un article dans le « National Geographic » qui parlait d’un photographe qu’ils avaient envoyés autour de la calotte polaire pour prendre des photos d’icebergs.

Le National Geographic est connu pour travailler avec les meilleurs photographes. Ces photographes créent des centaines de photos qui se retrouvent dans les pages du magazine.
Faire la couverture du National Geographic est le rêve de beaucoup de photographes.

Ce photographe était dans un canot pneumatique, essayant de se rapprocher et de se positionner pour obtenir de bons angles sur les icebergs, quand une vague a fait basculer l’embarcation.

Tout son équipement a été envoyé par dessus bord dans l’océan arctique !
Impossible de récupérer son matériel. Il semblait que tout était perdu, non seulement des milliers de dollars de son équipement, mais aussi tout le temps et les dépenses nécessaires pour se rendre dans la région polaire étrangère en revenir. Des milliers de dollars disparus en un seul instant.
Sans parler de la réputation du photographe auprès de National Geographic !

Mais par chance, à bord du navire, il y avait un tas d’appareils photo jetables à usage unique, comme vous en voyez tout le temps lors des mariages.

Il a terminé sa mission avec eux ! Un objectif fixe et des appareils à pellicule !

Tout s’est bien passé… les photos n’ont pas seulement été publiées, mais une de ses photos a été choisie pour la couverture du magazine !

Je vous explique cela pour vous faire comprendre que les photos sont faites par le photographe et non par l’appareil photo. Un bon équipement aide, mais n’est pas essentiel !

Les leçons que vous découvriront ici vous donneront des centaines de conseils et vous apprendront à améliorer vos photos, mais résistez à l’envie d’acheter du matériel coûteux. Exercez-vous avec ce que vous avez et n’achetez que lorsque vous en aurez un besoin précis.

Quel que ce soit l’équipement que vous avez en ce moment, apprenez à le maîtriser totalement avant d’acheter quelque chose d’autre.

La photographie est une activité passionnante et mon intention est de vous apprendre juste assez pour vous permettre de faire des photos, et non de lire un livre et de vous enliser dans une tas de détails inutiles.

Dans toute activité artistique, il y a des raccourcis pour faire le travail, je vais donc essayer de vous montrer le chemin le plus simple et le plus direct.

Je vous encourage à expérimenter. Chaque fois que la phrase « Je me demande ce qui se passerait si… » vous vient à l’esprit, essayez de découvrir la réponse.

C’est ainsi que toutes les nouvelles techniques sont nées. C’est la voie la plus rapide vers la maîtrise.
Certaines des photos les plus célèbres ont été prises par accident. En d’autres termes, faites des expérience et n’ayez pas peur d’échouer.

En fait, en expérimentant, vous ne pouvez pas échouer: Quoi qu’il arrive, vous obtenez un résultat.
Soit vous apprenez quelque chose de nouveau, soit vous apprenez une nouvelle façon dont quelque chose ne fonctionne pas. Dans les deux cas, vous progressez et améliorez vos compétences en photographie.

N’oubliez pas : C’est le photographe, pas l’équipement qui fait la photo !

Eclairage et Exposition

Eclairage et Exposition


Le mot « photographie » vient du grec et signifie littéralement « écrire avec la lumière ».

L’éclairage est l’aspect le plus important d’une image, il peut rendre une photo intéressante ou la faire rejeter.

Il existe deux types de lumière de base : naturelle et artificielle.

Ici nous nous intéresseront uniquement à l’utilisation de la lumière naturelle.

Toute lumière n’est pas égale et vous devez rapidement devenir assez compétent pour déterminer comment la lumière affectera votre image.

Le triangle d’exposition

L’ouverture du diaphragme, la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO constituent les trois côtés du triangle d’exposition.

Choisissez la valeur d’exposition qui vous permettra d’atteindre vos objectifs pour votre image.

A ce stade vous devriez idéalement maîtriser les paramètres de votre appareil photo.

Gardez à l’esprit que la modification de l’un des trois paramètres affectera les deux autres paramètres.

Lorsque vous faites des photos de stock, utilisez une valeur ISO pas trop élevée (moins de 400 ISO) pour éviter le bruit dans vos images.

Utilisez aussi si possible un diaphragme plus petit que f/8 afin d’avoir une bonne profondeur de champ. Cela signifie qu’il faudra utiliser le trépied dans beaucoup de situations.

Photographiez à l’heure dorée

Si vous faites des photos en extérieur, votre source principale de lumière sera le soleil.
Photographiez de préférence aux heures dorées lorsque le soleil est bas dans le ciel.

Soit à l’aube, soit en fin de journée. Son intensité dans ces moments est moins forte qu’en pleine journée. En conséquence, le contraste, qui est la différence entre les ombres profondes et les parties claires de votre photo sera mieux équilibré.

Téléchargez « Photo Ephemeris », c’est une application pour smartphone pour vous aider à planifier vos heures de prises de vues en plein air.

C’est un outils très puissant qui permet de savoir où et quand va se lever et se coucher le soleil, ce qui est d’une grande aide pour réaliser des photos exceptionnelles.

Pour télécharger Photo Ephemeris, rendez-vous sur cette page :

https://www.photoephemeris.com/

Voici une vidéo qui en explique le fonctionnement :